Monthly Archives: mai 2019

COURS DE MAATCH | Le 3 mai, journée mondiale de la liberté de la presse

« Soutenons la liberté de la presse, c’est la base de toutes les autres libertés, c’est par là qu’on s’éclaire mutuellement. » – Voltaire 

Pour soutenir l’indépendance des médias, la journée mondiale de la liberté de la presse a été instaurée en décembre 1993 par l’ONU. 

Et cette journée, c’est aujourd’hui : le 3 mai !  

Mais à quoi sert cette journée ? – Chaque année, le 3 mai est l’occasion d’informer et surtout de rappeler le principe inaliénable de liberté de la presse, d’évaluer cette liberté à travers le monde et de défendre l’indépendance des médias. C’est également l’occasion de rappeler et de rendre hommage aux journalistes tués ou emprisonnés dans l’exercice de leur profession.

Et oui ! – La liberté de la presse et d’expression est un droit à défendre, c’est un fondement de la démocratie. 

Le classement mondial de la liberté de la presse  Depuis quelques années, l’association Reporters Sans Frontières (RSF) élabore tous les ans un classement mondial de la liberté de la presse. En clair, plus la liberté des journalistes est grande, mieux le pays est classé. 

Le dernier classement mondial de la liberté de la presse, publié par RSF le 18 avril 2019, montre que la liberté de la presse diminue dans le monde : les journalistes ont de plus en plus de mal à exercer leur métier, de ce fait les citoyens ne sont pas toujours correctement informés. 

La France se trouve à la 32e place sur 180 pays – Ce rang est le plus élevé du pays depuis 2013. Effectivement, auparavant la France se positionnait plutôt entre les 37e et 45e places. Alors, la question à se poser est : est-ce que le résultat de cette année est signe d’une amélioration des conditions des journalistes ou est-ce plutôt les autres pays qui font de pire en pire ? De façon générale, la France reste un pays dans lequel la liberté de presse reste plutôt satisfaisante. Mais attention, cette liberté est à préserver et à défendre, pensez-y !